Journée Agroécologie 12 Mai 2015

Le 12 Mai dernier, la DRAAF a organisé avec notre lycée et la Chambre Régionale d'Agriculture de Franche-Comté une journée autour de l'Agroécologie. Après un bref accueil en amphithéâtre avec quelques présentations générales sur les enjeux et pratiques liées à l'agroécologie, les participants ont participé à 3 ateliers sur la ferme du lycée. Vous trouverez ici une présentation de ces différents ateliers ainsi que des documents à télécharger pour chacun de ces ateliers.








  1. Préservation et/ou amélioration des potentialités des sols.
Cet atelier a eu lieu dans une prairie, autour d'une fosse creusée pour l'occasion. Christian Barnéoud (Chambre Régionale d'Agriculture), Matthieu Cassez (Chambre Interdépartementale d'Agriculture 25-90) et Christophe Ruffoni (Agriculteur) ont pu expliquer l'importance d'adapter la gestion de son exploitation à son type de sol, et surtout aux potentialités de celui-ci en vue de les exploiter au mieux. Christophe a témoigné de ses pratiques en termes de valorisation du potentiel de son sol.


    2. Gestion de la SAU (Surface Agricole Utile) pour améliorer l'autonomie fourragère et protéique de l'exploitation.

Pierre-Emmanuel Belot (IDELE) a contextualisé l'atelier en reprenant la pyramide des besoins de Maslow adaptée à la gestion d'une exploitation agricole. Sophie de La Serve (Lycée Granvelle) a présenté l'alimentation des vaches de la ferme du lycée en s'appuyant sur des fiches détaillées pour chaque aliment. Philippe Cuinet (Agriculteur à Tarcenay) a présenté les choix stratégiques qu'il avait posés sur son exploitation, un GAEC avec son frère, afin de valoriser au mieux le pâturage sur leur exploitation.
 
 


      3. Optimisation de la santé animale.

Laurence Maire du Poset (Directrice de l'Exploitation Agricole du lycée), Romaric Cussenot (Chambre Régionale d'Agriculture), Philippe Chays (entreprise CHAYS), et François Ciresa (Agriculteur) ont présenté les enjeux liés à l'alimentation animale. Ils ont pu mettre en avant l'évolution des pratiques dans le monde agricole qui avait tendance à avoir recours aux antibiotiques de manière systématique, et qui cherche maintenant des solutions alternatives de soins. Que ce soit au travers du choix des aliments (cochons nourris aux graines de lin) ou de la méthode de tarissement des vaches laitières (pose de bouchons), la ferme du lycée est soucieuse de répondre à cette problématique de santé. François Ciresa a, quant à lui, fait le choix de l'agriculture biologique, une autre façon de répondre à cette question de la santé animale.