L'exploitation Agricole

L'exploitation agricole est un centre de l'EPL de Besancon au même titre que le LEGTA, le  CFAA (apprentis) et le CFPPA (adultes). 
Elle est au service de tous les apprenants de l'EPL. Ses  missions  sont  : 
- la fonction de production de biens agricole : lait, porcs, escargots, céréales...
- la fonction pédagogique : travaux pratiques, semaines à thèmes...
- la fonction d'expérimentation au service des professionnels : agroécologie, écophyto, écoantibiotiques...
Elle doit rapprocher producteurs et consommateurs pour améliorer la connaissance mutuelle.  Elle participe  à l'animation locale par l'accueil d'enfants de diverses écoles maternelles ou/et  primaires,  des habitants des environs ou autre groupes.
 
L'exploitation est sur deux sites, l'un à Dannemarie sur Crête (10 km de Besançon) où l'on retrouve l'atelier vaches laitières, l'atelier porcs et les parcelles, et l'autre à  Châteaufarine  (périphérie de Besançon) où sont élevés et transformés les escargots.

L'atelier Hélicicole

Le site de Chateaufarine est le plus ancien  des sites de l'exploitation. Un verger, mis en place de 1952 à 1959, sert de conservatoire  de vielles variétés fruitière régionales.
L'élevage d'escargots a débuté en 1984 et le nouvel atelier de transformation - commercialisation de ces escargots a été mis en place en 2007.
Depuis, le magasin commercialise également les produits fermiers des exploitations agricoles des lycées franc-comtois et notamment la viande produite sur l'exploitation du lycée à Dannemarie-sur-crète.
Les orientations de l'élevage d'escargots de Châteaufarine sont les suivantes :

• Rechercher et mettre au point tous les moyens nécessaires à la production, transformation et commercialisation du produit "escargot d'élevage".

• Structurer un réseau régional efficace de production, de promotion et de diffusion d'un produit de qualité.

• Analyser les résultats technico-économiques des éleveurs.

• Mettre en place un appui nécessaire pour le fonctionnement optimal de tout élevage dans le cadre technique, administratif ou juridique.

• Défendre les intérêts professionnels communs.

• Former des candidats au métier de l'héliciculture.

 

LE CONTEXTE : UN PRODUIT TYPIQUEMENT FRANCAIS


La France est le premier consommateur mondial d'escargots avec 35 000 tonnes d'équivalent vif par an, c'est aussi le premier pays transformateur.
Ce mollusque est le produit gastronomique français par excellence, que ce soit sous forme d'escargots préparés (frais ou surgelés) ou d'escargots de conserve.

Le secteur est caractérisé par une dépendance quasi totale de l'importation des matières premières, issues en majorité du ramassage. La partie d'autoconsommation reste importante et difficile à cerner. La réduction des stocks naturels en France, et à court terme à l'étranger, nécessite que soient poursuivie activement la communication sur la filière d'élevage et sa professionalisation.

 

LES ESPECES D'ESCARGOTS :


Les principales espèces d'escargots donnant lieu en France à un commerce et à une industrie appartiennent :
• Soit à la famille des Hélicidae, genre Hélix
• Soit à la famille des Achatinidae, genre Achatina

Pour tous ces escargots, il existe des dénominations légales de ventes :
• "Escargot de Bourgogne" pour l'espèce Hélix Pomatia
• "Escargots Petits gris" pour l'espèce Hélix Aspersa Muller
• "Escargot turc" pour l'espèce Hélix Lucorum et
• "Escargots" pour les autres espèces du genre Hélix notamment Hélix Aspersa Maxima (Gros gris)
• "Achatines" pour l'espèce Achatina Fukica (Originaire d'Asie)
Les achatines n'ont plus droit à l'appellation escargots, l'association des Maîtres escargotiers de France a oeuvré pour dénoncer la concurrence déloyale entre escargot et achatine.

On peut déplorer que les informations figurant sur les emballages ne soient pas toujours très claires.
Il s'agit maintenant d'identifier clairement le produit escargot d'élevage français.

 

LES PARTICULARITES :


Seule l'espèce Hélix Aspersa peut raisonnablement faire l'objet d'élevage rationnel; ces escargots apportent une qualité de chair reconnue et se montrent appréciés tant des amateurs de gros escargots (Gros Gris) que des amateurs d'escargots plus petits (Petit Gris).

Cette production quasiment inexistante vers 1980, avoisinait 200 tonnes en 1990 et 500 tonnes en 1992.
L'élevage du Petit Gris est le fait de la région Ouest. L'élevage du gros gris est le fait de la région Est.

Les Directions Départementales des Services Vétérinaires mettent à disposition la réglementation afférente à la transformation des escargots.

La réglementation impose d'enlever l'hépatopancréas pour commercialiser les gros escargots (Bourgogne, Turc, Gros Gris,...) Seul, l'escargot Petit Gris peut être vendu avec le tortillon.

LE MARCHE :


Les échanges (matières premières et produits transformés) se soldent toujours par un déficit.
En effet, l'industrie de transformation française, dans l'obligation de faire appel à l'importation (20 000 tonnes / an depuis les années 60) s'approvisionne en produits frais, congelés, conserves, produits élaborés auprès du Sud-est asiatique , de la Grèce, de la Turquie et surtout des pays d'Europe de l'est (48 % des importations). La Grèce assure l'essentiel de l'importation des produits préparés ou en conserves.

LES TECHNIQUES D'ELEVAGE : TROIS TECHNIQUES ONT ETE TESTEES


• L'élevage à l'extérieur dans de petits parcs, principalement pratiqué dans la région atlantique.
• L'élevage hors-sol où l'intégralité du cycle se déroule dans un bâtiment à atmosphère contrôlée.
Cette technique ouvre la voie à l'élevage en bandes.
Des critères sont à prendre en compte, l'isolation, l'absence de fenêtre , le chauffage , et l'humidité.

Vente de veau de lait et de viande bovine

Prochainement nous aurons à vendre :
- 40 colis de 5 kg  de viande bovine
- 15 colis de 5kg  de veau de lait

Les prix :
- veau 14.50€/kg
- bovin 12€00 /kg

si cela vous intéresse, contacter, assez vite, Annick Capon par mail (annick.capon@educagri.fr) ou par téléphone au magasin de vente du CFAA de chateaufarine : 03.81.41.96.47.

Journée Agroécologie 12 Mai 2015

Le 12 Mai dernier, la DRAAF a organisé avec notre lycée et la Chambre Régionale d'Agriculture de Franche-Comté une journée autour de l'Agroécologie. Après un bref accueil en amphithéâtre avec quelques présentations générales sur les enjeux et pratiques liées à l'agroécologie, les participants ont participé à 3 ateliers sur la ferme du lycée. Vous trouverez ici une présentation de ces différents ateliers ainsi que des documents à télécharger pour chacun de ces ateliers.








  1. Préservation et/ou amélioration des potentialités des sols.
Cet atelier a eu lieu dans une prairie, autour d'une fosse creusée pour l'occasion. Christian Barnéoud (Chambre Régionale d'Agriculture), Matthieu Cassez (Chambre Interdépartementale d'Agriculture 25-90) et Christophe Ruffoni (Agriculteur) ont pu expliquer l'importance d'adapter la gestion de son exploitation à son type de sol, et surtout aux potentialités de celui-ci en vue de les exploiter au mieux. Christophe a témoigné de ses pratiques en termes de valorisation du potentiel de son sol.


    2. Gestion de la SAU (Surface Agricole Utile) pour améliorer l'autonomie fourragère et protéique de l'exploitation.

Pierre-Emmanuel Belot (IDELE) a contextualisé l'atelier en reprenant la pyramide des besoins de Maslow adaptée à la gestion d'une exploitation agricole. Sophie de La Serve (Lycée Granvelle) a présenté l'alimentation des vaches de la ferme du lycée en s'appuyant sur des fiches détaillées pour chaque aliment. Philippe Cuinet (Agriculteur à Tarcenay) a présenté les choix stratégiques qu'il avait posés sur son exploitation, un GAEC avec son frère, afin de valoriser au mieux le pâturage sur leur exploitation.
 
 


      3. Optimisation de la santé animale.

Laurence Maire du Poset (Directrice de l'Exploitation Agricole du lycée), Romaric Cussenot (Chambre Régionale d'Agriculture), Philippe Chays (entreprise CHAYS), et François Ciresa (Agriculteur) ont présenté les enjeux liés à l'alimentation animale. Ils ont pu mettre en avant l'évolution des pratiques dans le monde agricole qui avait tendance à avoir recours aux antibiotiques de manière systématique, et qui cherche maintenant des solutions alternatives de soins. Que ce soit au travers du choix des aliments (cochons nourris aux graines de lin) ou de la méthode de tarissement des vaches laitières (pose de bouchons), la ferme du lycée est soucieuse de répondre à cette problématique de santé. François Ciresa a, quant à lui, fait le choix de l'agriculture biologique, une autre façon de répondre à cette question de la santé animale.

Journée Technique « l’herbe dans tous les sens »

Le 16 Avril 2015 a eu lieu une journée technique autour de la place de l'herbe dans les différents systèmes d'élevage de Franche-Comté. 
Deux chercheurs Suisse et Français ainsi que les membres du Groupe Herbe de Franche-Comté sont intervenus, ce qui a permis de faire le lien entre la recherche et sa mise en pratique sur des exploitations agricoles laitières. 

En fin de journée, a été présenté un cas concret de modification de la structure d'une exploitation pour une meilleure gestion du pâturage; l'éleveur qui était présent dans la salle a pu donner son ressenti vis-à-vis de cet aménagement.
Pour cette journée, 120 personnes se sont déplacées au lycée Granvelle, et n'ont pas hésité à échanger leurs points de vue avec les intervenants.


En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez télécharger les supports des présentations qui ont eu lieu au cours de la journée.





1 Colloque 16 Avril 2015 L'herbe dans tous les sens

2 L'herbe en Franche-Comté

3 Mesure de l'herbe pour calculer sa croissance

4 Courbes de croissance

5 Gestion paturage

 6 Cas concret d'une exploitation du Doubs

7 Outils de pilotage - Luc Delaby

8 PaturPlan Luc Delaby
















Vente d'escargots cuisinés au CFAA Chateaufarine

Pour les fêtes de fin d'année n'oubliez pas les escargots

Vente directe de nos escargots :


Comme chaque année notre magasin de vente d'escargots nés, élevés dans nos parcs et cuisinés par nos soins est ouvert durant le mois de décembre du lundi au samedi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00. Il sera également ouvert le dimanche 20 décembre 2015.

Venez nous retrouver au CFAA/CFPPA de Châteaufarine 10 rue François Villon 25000 Besançon (derrière le magasin Lapeyre)

Vous pouvez aussi réserver par téléphone : 03.81.41.96.47 ou par fax: 03.81.41.96.50


Nos médailles au concours régional, la certification d'une partie de nos parcs en Agriculture Biologique et l'agrément de notre cuisine aux normes européennes garantissent la qualité de notre travail.




retrouvez notre plaquette avec le détail des recettes (tarifs Noël 2015)





Bonnes Fêtes de fin d'année !




 

Foire aux Saveurs d'Automne de POUILLEY-FRANCAIS

Samedi 4 Octobre  2014 : Foire d'Automne de POUILLEY-FRANCAIS


Encore cette année, le stand des escargots du centre de formation de Chateaufarine sera présent au côté des producteurs locaux pour la 24ème foire aux saveurs d'automne.

Chaque année, les amateurs d'escargots viennent s'informer, déguster et apprécier les recettes variées. Faites en autant....

Le magasin de vente directe du CFAA / CFPPA Chateaufarine

Le magasin du CFAA / CFPPA vous accueille le vendredi de 14 à 19 heures.

Retrouvez sur notre point de vente :
- nos produits déclinés sur l'escargot

- des produits des différentes exploitations agricoles des lycées franc-comtois (vins de Montmorot, miel de Vesoul...)
- et à certains moments de l'année, des colis de viande de bœuf et de veau élevés à la ferme du lycée de Dannemarie-sur-Crète.
Vous pouvez nous contacter au Tél. 03 81 41 96 47

Les 3 sites de l'EPL


Les 3 sites de l'EPL de Besançon

- Le CFAA/CFPPA et Magasin de Chateaufarine Besançon
- L'exploitation agricole Dannemarie-sur-crète
- Le Lycée Granvelle Dannemarie-sur-crète




Journée Conservation des sols au lycée Granvelle

Journée Conservation des sols au lycée Granvelle s'est déroulée Le 20 Mars à l'initiative de 4 élèves de BTS PA du lycée granvelle (Cliquer ici)

Vous pouvez consulter les diapositives présentés par M. Xavier SALDUCCI de la société Celesta-Lab qui répondait à la problèmatique "A-t-on encore besoin de fertilité biologique du sol pour produire?"
Intervention lycée granvelle


Un article paru le 18 Avril 2014 par la revue 'la terre de chez nous'